Pour vérifier l'hypothèse du dérèglement physio-logique du corps...

Quelques repères :

DIAGNOSTIC

Recommandations apportées par le Dr RUBINSTEIN, spécialiste,

dans le document présenté dans le chapitre "Documentation"

ANALYSE DE SANG

(Complétée si possible par une vérification par test musculaire de kinésiologie)

Prescrite par votre médecin généraliste, elle comprend le plus souvent :

  • NFS

  • Ionogramme sanguin (NaKCL)

  • Calcémie

  • Ferritine

  • Fer sérique

  • TSH

  • Magnésium
     

ANALYSE D’URINE

Prescrite par votre médecin généraliste.

  • Magnésium urinaire

  • Phosphore urinaire

 

ÉLECTROMYOGRAMME

Prescrit par le neurologue, L’électromyogramme décèle avec certitude une spasmophilie.

Il évalue la sévérité d’une atteinte nerveuse, précise le type d’atteinte et son niveau, s’il s’agit d’une pathologie localisée ou plus générale.
Il est indiqué lorsque l’on suspecte une maladie de la racine nerveuse, du nerf, de la jonction entre le nerf et le muscle, ou du muscle.

IMPORTANT :

Attention à l’électrostimulation si la spasmophilie est validée par l’électromyogramme.

Demandez conseil à votre neurologue.

 

SIGNE DE CHVOSTEK

Effectué par un médecin généraliste, ostéo, acupuncteur)

SIRET 529 304 248 000 22 APE 8690F

© Copyright Barbara Verhaeghe 2021